Guide WHV / PVT

Nouvelle-Zélande

DECOUVREZ NOS TARIFS NEGOCIES

WHV

mockup-guide_nz

E-nouvelle-zelande vous propose un guide gratuit de 280 pages sur le WHV / PVT ( Programme Vacances-Travail) en Nouvelle-Zélande. Vous consultez notre guide en ligne ou le télécharger au format pdf.

Partie 4

Travailler en Nouvelle-Zélande

Fruit picking au pays des kiwis

Apple picking in orchard

Ce travail saisonnier est particulièrement prisé par les backpackers qui, pour la plupart, en feront au moins une fois l’expérience. Le fruitpicking consiste principalement à cueillir des fruits ou des légumes dans une exploitation agricole, viticoles et horticoles.

Avantages

Il permet de travailler en plein air, dans un cadre parfois exceptionnel.

Il ne requiert pas ou peu d’expérience préalable et permet de rencontrer des gens de tout horizon.

Sous certaines conditions, vous pouvez prolonger votre séjour en Nouvelle-Zélande si vous avez effectué 3 mois de travail saisonnier dans l’industrie horticole ou viticole. (Voir partie 5 ou 6 de votre Guide)

Inconvénients

Si les conditions météo sont mauvaises (pluie ou grosse chaleur), il peut être difficile de travailler dehors.

Vous êtes aussi dépendants des saisons pour trouver une place.

C’est un job fatiguant et très physique (plus ou moins selon les fruits ou légumes).

Salaire

Vous pouvez toucher un salaire à l’heure ou au rendement, tout dépend des fruits/légumes et de la ferme pour laquelle vous travaillez.

Au rendement, vous serez payé à la « bin » (sorte de grosse caisse) ou au « bucket » (saut). Plus vous en remplissez, plus vous gagnez d’argent.

Comment chercher ?

Contactez les fermes par téléphone ou, si vous êtes véhiculé, vous pouvez vous rendre directement sur place pour demander s’ils ont besoin de main d’œuvre.

Regardez aussi sur les panneaux des auberges et des commerces.

Internet

Picknz (site principal)

Pickingjobs

Seasonaljobs (annonces diverses dont fruit picking)

Backpackerboard

Trade Me (site généraliste)

Seek (site généraliste)

Les contractors

Certaines exploitations ne passent que par le biais de recruteurs privés appelés « contractors » pour embaucher. Ces derniers font ainsi office d’intermédiaires entres les fermiers et les backpackers cherchant un travail. Il est tout à fait possible de trouver du travail comme cela mais soyez très prudents et vérifiez plusieurs points avec le contractor avant de commencer : temps de travail, salaire exact, fréquence de versement du salaire. Vous pouvez également jeter un coup d’œil sur internet pour voir si le contractor à fait l’objet de plaintes auparavant.

Les Working Hostels

Il s’agit d’auberges proposant de mettre en relation les voyageurs cherchant du travail avec les fermiers. La condition ? Vous devez loger dans l’auberge (donc payer) pendant toute la période de travail. Encore une fois, c’est tout à fait faisable mais restez vigilants car le travail n’est pas toujours garanti contrairement à ce que peut vous faire miroiter le propriétaire de l’établissement en question.

Avocado

Quand chercher ?

Île du nord

Northland : avocats, tamarillos, oranges, mandarines, patates douces, olives, macadamia.

  • Toute l’année mais principalement en avril, mai, juin et juillet.

Waikato : myrtilles, oignons, pommes de terre, asperges.

  • Toute l’année mais principalement en janvier et février.

Bay of Plenty : kiwis, avocats, feijoas (sorte de goyave).

  • Principalement en avril, mai, juin, juillet et août.

Hawke’s bay : raisin, abricots, poires, asperges, prunes, citrouilles, pommes, pêches, nectarines, olives, mais, pois, tomates, courges.

  • Principalement en février, mars, avril, mai, juin, novembre et décembre.

Wairapapa : raisin, olives.

Principalement en juin, juillet et août.

PHOTO

Île du sud

Marlborough : raisin, maïs, olives.

  • Principalement en juin, juillet et août.

Nelson : pommes, poires, cassis, framboises, mûres.

  • Principalement en février, mars et avril.

Otago : pommes, cerises, abricots, raisin, nectarines, prunes.

  • Principalement en novembre, décembre et janvier.

Les autres jobs dans ce domaine

Outre la cueillette, vous pouvez aussi chercher des jobs de packing (conditionnement, emballage des fruits et légumes), de prunning (élaguer les arbres), de planting (planter des graines) ou encore de thinning (enlever certains fruits des arbres pour laisser de la place aux autres).

Quelques recommandations 

  • Prévoyez une tenue adaptée car vous devez être à l’aise et protégé (soleil, insectes, etc.) pour travailler. Optez pour un t-shirt ample à manches longues, un pantalon ample, une casquette ou un chapeau, des chaussures fermées et des gants de jardinage si besoin.
  • En été notamment, n’oubliez pas la crème solaire pour éviter de vilains et douloureux coups de soleil.
  • Pensez à beaucoup boire, surtout s’il fait chaud et que vous êtes en plein soleil.
  • Pensez à apporter votre lunch pour le midi et quelques barres céréales en cas de petite fatigue.
  • N’hésitez pas à faire des étirements avant et après la journée car vos muscles vont être très sollicités, les premiers jours s’en ressentent fortement.

Pour info :

  • Si au début les gestes peuvent être lents et fastidieux, vous deviendrez plus rapides et efficaces avec l’habitude.
  • Le mieux est d’arriver un peu avant la saison pour avoir de bonnes chances d’être pris.
  • Pendant ce type de jobs saisonniers, les backpackers logent en auberge, en camping ou directement à la ferme pour laquelle ils travaillent (chambre ou terrain).
  • Les « stone fruits » désignent les fruits à noyaux.
  • Vous n’aurez généralement pas besoin de présenter un CV pour ce genre de boulots mais mieux vaut l’avoir sur vous au cas où.
  • Vous aurez besoin de votre passeport, de votre IRD et de votre visa.
  • Le travail de packing se fait en intérieur.
  • Encore une fois, n’avancez jamais d’argent moyennant la promesse d’un travail.

SOMMAIRE

Recevez nos offres et bons plans !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos promotions et bons plans pour votre voyage en Nouvelle-Zélande