Guide WHV / PVT

Nouvelle-Zélande

DECOUVREZ NOS TARIFS NEGOCIES

WHV

mockup-guide_nz

E-nouvelle-zelande vous propose un guide gratuit de 280 pages sur le WHV / PVT ( Programme Vacances-Travail) en Nouvelle-Zélande. Vous consultez notre guide en ligne ou le télécharger au format pdf.

Partie 4

Travailler en Nouvelle-Zélande

Travailler en Working Holiday Visa

photo_27

Le Working Holiday Visa est une formidable opportunité pour se faire une expérience à l’étranger tout en finançant votre voyage.

Pour travailler il vous faudra votre visa , un numéro IRD et un CV en anglais.

 

Travailler dans mon domaine

Les personnes en Working Holiday Visa se dirigent généralement vers les petits boulots. Vous pouvez tout de même essayer de trouver un emploi qualifié dans votre domaine mais cela reste plus difficile.

Si vous faites ce choix, il vous faudra un solide niveau d’anglais (parlé comme écrit) et de bonnes références. Il est souvent conseillé de commencer par un petit boulot ou par du bénévolat pour avoir une première expérience néo-zélandaise.

Attention également aux professions réglementées demandant des équivalences de diplômes ou l’enregistrement dans des ordres spécifiques (santé, doit, etc.).

Vous pouvez regarder sur le site de l’immigration si vos compétences ou votre poste sont recherchées en Nouvelle-Zélande.

Quels secteurs pour les WHV ?

Il existe une multitude de secteurs dans lesquels chercher. Nous vous présentons ici les principaux vers lesquels peuvent se diriger les Working Holiday Visa.

Hospitalité et tourisme

Ce domaine (restauration/hôtellerie/tourisme) représente une part importante de l’économie néo-zélandaise. La demande de travailleurs y est élevée et de nombreux postes sont proposés : serveur, aide en cuisine, chef, barman, réceptionniste, personnel de chambre, instructeur d’équitation, de saut en parachute, de ski, etc.

Les régions où la demande est la plus importante sont : Auckland, Canterbury/Christchurch, Central Otago (includes Queenstown), Wellington et Rotorua. Vous pourrez cependant trouver ce type de travail dans d’autres endroits moins touristiques.

De nombreux hôtels, restaurants, bars, cafés recherchent du personnel, notamment pendant la période touristique (décembre à mars pour l’été, juin à août pour le ski). Attention cependant, n’attendez pas que la saison ait commencé pour vous mettre à chercher. Le mieux est de vous y prendre quelques semaines à l’avance.

Pour info :

  • Contrairement aux autres pays anglo-saxons, le pourboire n’est pas une pratique très répandue en Nouvelle-Zélande, même si elle tend à se développer. Ne misez donc pas tout là-dessus car vous risqueriez d’être déçus.
  • La plupart du temps, les emplois dans l’hospitalité sont plutôt temporaires.
  • Certains postes dans ce domaine ne requièrent pas forcement beaucoup d’expérience au préalable. En revanche, tout emploi nécessitant un contact avec les clients exigera un niveau d’anglais minimum.
  • Vous pouvez profiter de la saison de ski pour travailler dans les stations.
  • Évidemment, les français ont une bonne réputation dans le domaine de la réputation.
  • Visez les stations de ski avant la saison d’hiver, car elles recherchent souvent du personnel pour divers postes.

photo_26

Construction

Le secteur de la construction recrute beaucoup de travailleurs en Nouvelle-Zélande, notamment à Auckland et dans la région de Canterbury (en particulier Christchurch étant donné les dégâts qu’ont causés les tremblements de terre).

De nombreux postes sont proposés : peintre, plombier, électricien, couvreur, responsable de chantier, etc.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter ce guide sur le travail dans la construction en Nouvelle-Zélande.

Travail en usine

Emballage, stockage, préparation, contrôle, etc. Le travail en usine ou en atelier n’est pas des plus épanouissant mais généralement bien payé. C’est un travail souvent temporaire qui vous permettra d’économiser rapidement.

Commerce

Vous pouvez aussi cibler les magasins, les supermarchés ou tout autre commerce pour travailler comme vendeur, accueil, assistant, caissier, etc.

Informatique

Voici un domaine qui recrute bien en Nouvelle-Zélande. Si cela correspond à votre compétence, n’hésitez pas à postuler aux offres d’emplois en tant qu’ingénieur, développeur, programmeur, web designer et autres experts en technologies informatiques.

Autres

Vous pouvez aussi chercher du côté des séjours Au Pair, faire du baby sitting, donner des cours, laver des voitures, travailler avec les moutons (très populaire en Nouvelle-Zélande), etc. Regardez autour de vous et gardez les oreilles ouvertes car une multitude d’opportunités peuvent se présenter, y compris des jobs auxquels vous n’auriez jamais pensé.

La recherche

Sur Internet

Aujourd’hui, la plupart des recherches d’emploi se font sur internet.

Les sites généraux

Careersnz propose une liste complète des sites à consulter selon le domaine d’activité.

Sur place

Pour le secteur de l’hospitalité en particulier, le mieux est de se déplacer (notamment dans les bars, restaurants, cafés et hôtels). Faites le tour des établissements de votre ville et demandez le manager pour vous présenter directement, dire brièvement ce que vous chercher et remettre votre CV.

En agence

Il existe de nombreuses agences de recrutement, notamment dans les grandes villes. Il vous suffit généralement de vous inscrire gratuitement (sur place ou en ligne), de préciser quel type d’emploi vous recherchez et de voir si des postes sont disponibles.

Les principales agences de recrutement 

Autres

Vous pouvez également regarder les annonces dans les journaux locaux et sur les tableaux dans les commerces.

Une technique qui fonctionne particulièrement bien en Nouvelle-Zélande est le bouche-à-oreille donc n’hésitez pas à développer votre réseau, à parler de votre recherche d’emploi aux gens autour de vous !

*En annexe :

Vocabulaire utile pour le travail

PHOTO

Conseils

  • Trouver un job n’est pas toujours évident. Soyez persévérant et n’hésitez pas à contacter directement la personne au lieu d’envoyer un mail.
  • Nous vous conseillons vivement de chercher une fois que vous êtes sur place.
  • Le fait d’être flexible et mobile peut être avantageux pour trouver plus facilement du travail.
  • Regardez aussi les annonces dans les auberges de jeunesse.
  • Les villes touristiques proposent beaucoup d’emplois mais, de ce fait, sont aussi prises d’assaut par les backpackers (Queenstown en hiver par exemple). Dans ce cas, essayez aussi les endroits moins demandés ou visités.
  • En Nouvelle-Zélande, la plupart des emplois requièrent une bonne maîtrise de l’anglais.
  • Méfiez-vous des annonces trop séduisantes où l’on vous dit que vous allez gagner beaucoup d’argent rapidement en faisant un travail relativement simple sans vraiment décrire à quoi correspond ce même travail. Il s’agit souvent de porte-à-porte, un job éprouvant consistant à vendre des produits aux particuliers de façon plus ou moins malhonnête. Vous êtes uniquement payés à la commission et vous devez généralement payer les frais d’essence.
  • Ne payez jamais d’argent (inscription agence par exemple) pour avoir accès à des offres de travail ou pour retenir votre place pour un poste.
  • Exemple de « jobs arnaques » : mystery shopper, vendeur porte-à-porte, vente pyramidale (gagner de l’argent en investissant le vôtre).

SOMMAIRE

Recevez nos offres et bons plans !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos promotions et bons plans pour votre voyage en Nouvelle-Zélande