Guide WHV / PVT

Nouvelle-Zélande

DECOUVREZ NOS TARIFS NEGOCIES

WHV

mockup-guide_nz

E-nouvelle-zelande vous propose un guide gratuit de 280 pages sur le WHV / PVT ( Programme Vacances-Travail) en Nouvelle-Zélande. Vous consultez notre guide en ligne ou le télécharger au format pdf.

Partie 3

Arrivée en territoire Kiwi

Colocation et location en Nouvelle-Zélande

photo_20
Si vous avez trouvé un travail et si vous souhaitez rester dans la même ville pendant plusieurs mois, la location ou la colocation sont les deux types de logements à envisager.

Sachez qu’en Nouvelle-Zélande, le loyer se paye toutes les deux semaines.

La colocation

C’est la solution la plus prisée par les voyageurs en Working Holiday Visa. Elle consiste à louer une chambre (meublée ou non) dans un appartement ou une maison partagé avec d’autres personnes.

Avantages : Loyer et frais partagés, rencontre de personnes de tout âge et de toutes nationalités, amélioration du niveau d’anglais, offre plus de flexibilité.

Fonctionnement : La colocation requiert moins de papiers et de formalités que la location. Prenez tout de même le temps de bien discuter avec vos futurs colocataires et éventuellement avec le propriétaire concernant le loyer, les charges, le temps que vous comptez rester, les règles de vie dans l’appartement, etc.

Recherche : Elle se fait principalement sur internet (Craigslist, Easyroomate, Trademe, Just Landed, nzflatmates, Post a note), mais vous pouvez aussi regarder les petites annonces dans les journaux locaux ou sur les tableaux dans les commerces.

photo_19

La location

Elle consiste à louer un appartement ou une maison (meublé ou non). En Nouvelle-Zélande, elle reste plus facile à obtenir qu’en France avec seulement quelques justificatifs de base.

Avantages : Vous avez votre appartement et vous bénéficiez d’une totale indépendance.

Fonctionnement :

  • Pour louer un appartement vous devrez présenter les justificatifs requis (généralement une pièce d’identité, un RIB de votre compte néo-zélandais et parfois quelques références).
  • Le propriétaire doit vous remettre un contrat de location qu’il vous faudra prendre le temps de lire avant de signer. Il sera également accompagné d’un état des lieux listant le mobilier, les équipements fournis et les éventuels dommages présents dans l’appartement.
  • Vous devrez ensuite fournir une caution (généralement équivalente à 2 semaines de loyer) en remplissant un formulaire appelé Bond lodgement form. Il est souvent demandé d’avancer 2 semaines de loyer en plus de la caution.

Le bail de location est signé pour une période déterminée (« fixed-term ») ou indéterminée (« periodic term »). En cas d’engagement sur une durée précise, vous ne pourrez pas quitter le logement avant la fin du bail (sauf arrangement avec le propriétaire).

En tant que locataire, si vous décidez de partir, vous devez respecter un préavis de 21 jours. Si le propriétaire souhaite reprendre son logement, il devra vous laisser une période de 90 jours pour partir.

Recherche : Elle peut se faire en agence (frais de commission variables selon l’agence), sur internet (Post a note, Just Landed, Trademe, Realestate, apartments.co.nz) ou dans les journaux locaux.

PHOTO

Attention : Les arnaques sont nombreuses sur les sites d’annonces donc soyez prudents. Méfiez-vous déjà des prix qui semblent anormalement bas. Ensuite, une des arnaques les plus fréquentes consiste à être contacté par un propriétaire après avoir répondu à une annonce. Ce dernier prétexte être à l’étranger pour son travail et vous propose de payer un loyer ou une caution par le biais de services comme Western Union. En retour, des clés vous seront soit-disant envoyées ou délivrées par un ami. Refusez, tout simplement. L’échange doit se faire face à face et aucune avance d’argent ne doit être envoyée.

Pour info :

  • Certaines villes sont plus chères que d’autres, notamment les grandes agglomérations comme Auckland où les loyers sont les plus élevés.
  • Les logements sont souvent moins chers lorsque vous vous éloignez du centre-ville.
  • Mieux vaut attendre d’être sur place pour commencer à chercher. De même, lorsqu’un appartement vous plait, préférez le contact direct en appelant plutôt que l’envoi d’emails.
  • Il est impératif de visiter le logement avant de signer ou de payer quoi que ce soit.
  • Penser à bien faire l’état des lieux avant de vous installer.
  • Si la durée du bail et le montant de la caution ne sont pas indiqués sur l’annonce de location, n’hésitez pas à demander.
  • Vérifier si les charges sont comprises, si internet est installé, s’il y a des transports et des commerces à proximité.
  • Gardez toujours une copie du contrat de location avec vous.
  • Pour récupérer votre caution quand vous quittez le logement, c’est le formulaire Bond refund form qu’il faudra remplir et signer avec le propriétaire, après avoir effectuer un état des lieux de sortie.
  • Réfléchissez bien avant de vous engager sur un bail à durée déterminée, surtout si vous n’avez pas encore de travail sur place.

*En annexe :

Les bases du vocabulaire immobilier en Nouvelle-Zélande

SOMMAIRE

Recevez nos offres et bons plans !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos promotions et bons plans pour votre voyage en Nouvelle-Zélande